Libertadore

M'essayer c'est m'adopter!




Le conte du renard bleu - Coitus Impromptus


E-mail ce post



Remember me (?)



All personal information that you provide here will be governed by the Privacy Policy of Blogger.com. More...



Je me suis encore perdu !” s'exclama le petit Arthur en déambulant au hasard des couloirs du château d'Azulfox. A chaque fois c'était la même chose: lorsqu'il jouait à cache-cache chez son oncle, il trouvait toujours une nouvelle porte qui le menait vers des escaliers, vers des pièces inconnues, vers des petits couloirs et il ne savait plus où il était. Il restait alors assis sagement en attendant que Marguerite vienne le chercher.

Il n'avait pas peur, il savait que rien ne pouvait lui arriver. Ou alors presque rien.

Un petit bruit le fit soudainement sursauter. Il entendit un grincement de porte et une faible lueur vint caresser le sol devant lui. Intrigué, il s'approcha de la porte entrouverte et jeta un coup d'oeil hésitant, car même s'il n'avait pas peur il restait un petit garçon prudent.


“Il ne faut pas avoir peur, je ne vais pas te manger, je ne goûte jamais aux petits garçons entre les repas, c'est mauvais pour la santé”

Arthur n'en croyait pas ses yeux. Là devant lui, au milieu de la petite pièce éclairée par la seule lumière de la lune, trônait un renard. Et ce renard était bleu. Et il savait parler. Et il mangeait les petits enfants apparemment. Et il était en train de le dévisager. Et il se léchait les babines. Pourtant Arthur ne bougea pas. La curiosité n'étant pas son dernier défaut, au lieu de prendre la fuite comme tout petit garçon normalement constitué devant tel spectacle, il s'approcha doucement, à moitié rassuré par cet étrange créature qui lui rappelait quelque chose mais qu'il n'arrivait pas à identifier.

Le renard ne bougea pas quand Arthur vint s'accroupir à côté de lui. “Pourquoi tu es bleu? Tu n'es pas normal, les renards sont roux normalement, enfin je crois...”

“- Non mais dis donc! Un peu de respect pour tes aînés, nous n'avons pas garder les cochons ensemble que je sache! Je te prierais donc de me vouvoyer. Et depuis quand les renards sont-ils roux? En as-tu déjà vu? Et de plus n'as tu pas peur de moi, je pourrais te manger, tu sais...”

“- Mais non pas du tout! Vous avez dit ça pour me faire peur mais moi je sais que les renards - il se mordit la langue pour ne pas parler de sa couleur bizarre parce qu'il savait parfaitement que les renards n'étaient pas bleus – ça ne mangent pas les enfants”

“- Tu es un petit garçon drôlement intelligent et courageux dis moi! Que fais tu ici, tu es perdu?”

“- Oui un peu mais ce n'est pas grave parce que Marguerite va venir me chercher. Elle me trouve toujours. Et vous que faites vous tout seul dans ce château? Vous vous êtes perdu aussi? Vous attendez que quelqu'un vienne vous chercher?”

Le renard hésita un instant puis sans répondre à Arthur il se leva et trotta en direction d'une petite ouverture dans le mur du fond. “Et bien tu viens avec moi ou tu veux attendre ta Marguerite?”

Et il disparut dans le mur.

Arthur resta accroupi sur le sol froid pendant très exactement 3,5 secondes avant de se diriger vers le mur. Elle arrivera bien à me retrouver quand même se dit il, elle y arrive toujours la Marguerite.

Et il traversa le mur pour se retrouver dans une immense pièce avec une enfilade interminable de dizaines et dizaines de colonnes noires. Jamais il n'avais vu une pièce aussi grande. Il s'avança doucement à la recherche du renard bleu. Celui-ci jaillit de dernière une colonne en marbre blanc étrangement décorée avec un petit trou à mi-hauteur.

“Allez suis moi, elle voudrait te voir, cela fait longtemps qu'elle n'a pas eu de compagnie”

Arthur le suivit gaillardement parce que, maintenant qu'il était là, il n'allait pas commencer à faire le trouillard. Un grondement sourd envahissait progressivement la pièce, se faisant de plus en plus fort à mesure qu'ils avançaient. Il cru aussi entendre un rire de petite fille mais il n'en était pas sûr. Il se demanda si il rêvait car un renard bleu passe encore mais une petite fille cachée dans les sous sols du château ça ce n'était vraiment pas possible!

Perdu dans ses pensées il faillit trébucher et s'étaler de tout son long si une petite main potelée ne l'avait pas retenue dans sa chute.

“Il faut faire attention par ici les pierres du sol sont disjointes et c'est facile de tomber si on ne fait pas attention”

Arthur se releva d'un bond et dévisagea la personne qui venait de prononcer ces mots. Une petite fille blonde aux cheveux bouclés portant une petit robe rouge. Elle lui souriait timidement. A son cou pendait une petite clé dorée qui lui semblait légèrement familière.

“Tu es venu jouer avec moi? Si tu veux je peux te montrer quelque chose mais c'est un secret il ne faut le dire à personne....” Elle continua à parler, beaucoup, comme le font toutes les petites filles se dit Arthur mais il était comme envoûté par sa voix suave. Pourtant il n'aimait pas les petites filles, elles lui tiraient toujours les cheveux à l'école, elles parlaient toujours pour ne rien dire et elles pleuraient tout le temps.

Le grondement s'amplifia brusquement et le sourire de la la petite fille à la robe rouge s'évanouit. Un masque de tristesse s'abattit soudain sur ses traits d'ange. Elle serra encore plus fort ses paupières qui recouvraient ses petits yeux toujours fermés..

“Elle est encore en colère mais je ne peux pas la lui donner moi, Il m'a dit de ne pas le faire... pourtant elle est gentille, elle est amoureuse c'est pour cela qu'elle a fait des bêtises il y a longtemps et Il l'a enfermée ici loin de la mer pour toujours. Alors elle est triste et moi aussi ça me rendait très triste alors je pleurais beaucoup et tout le temps mais un jour j'ai fermé les yeux et je n'ai plus jamais pleuré, c'est pour ça que je ne les ouvrirai jamais, sauf si je ne suis plus triste en les ouvrant devant le monde.”

Le petit Arthur ne comprenait pas grand chose sauf que la situation ne faisait que renforcer ses idées sur ces petites créatures difficilement compréhensible que sont les petites filles. Mais le grondement se faisait plus pressant et il commençait à avoir un peu faim. L'heure du goûter devait déjà être passée se dit-il et c'était dommage car il aimait bien les goûters que lui préparait Marguerite mais il sentit bien que pour aujourd'hui c'était cuit. Il ne savait pas trop quoi faire devant cette petite fille qui s'était arrêter de parler comme si elle attendait quelque chose. Et le renard bleu avait disparu aussi. Ne sachant que faire et quelque peu embarrassé par le regard inexistant de cette étrange créature blonde qu'il avait devant lui, il demanda sans vraiment savoir de quoi il parlait.:

“- Qu'est ce que l'on peut faire pour qu'elle ne soit plus triste alors?”

“- Il faudrait lui rendre sa liberté pour qu'elle puisse retourner danser avec le soleil, son amoureux. Peut être que maintenant Il sera d'accord”

“- Et comment je peux faire?”

Le visage de la petite fille s'illumina alors:

“- Tiens je te donne ma clé, avec ça elle tu devrais pouvoir y arriver” et sans attendre de réponse elle s'en alla en sautillant et chantonnant un air vaguement reconnaissable.

Arthur regarda la clé d'or qu'il tenait dans sa main. Elle lui semblait beaucoup plus grande qu'il ne l'avait cru. Et elle était assez lourde aussi. Et elle était décorée bizarrement. Tous ces dessins lui disait quelque chose, mais il ne s'attarda pas trop parce que il se dit que cette fois Marguerite et son oncle allaient s'inquiéter et surtout il ne voulait pas manquer le repas du soir, perdre le goûter était déjà assez difficile comme ça pour un estomac tel que le sien.

Il se dirigea d'un pas décidé vers l'origine du bruit sourd qui faisait vibrer la pièce pour se retrouver devant une cage dans laquelle s'épanouissait une gigantesque fontaine dorée de laquelle s'écoulait une majestueuse rivière bouillonnante qui malheureusement ne pouvait pas aller plus loin, prisonnière de sa cage, condamnée à tourner en rond sans jamais voir le lumière du jour. Arthur cru discerner des visages dans l'eau tourbillonnante et des voix douces semblaient résonner entre les colonnes. Sans plus attendre il fit tourner la clé dans la serrure et la rivière jaillit à travers la pièce vers la colonne de marbre blanc pour y disparaître complètement.

Il s'en retrouva tout mouillé. “Elle aurait au moins pu me remercier et au lieu de cela, je suis tout mouillé et je vais attraper froid et après je me ferais encore gronder....” bougonna-t-il en s'essuyant les yeux. Mais en relevant la tête il était soudainement assis sur le bord du lit de sa chambre sans trop savoir pourquoi il était de mauvaise humeur.

“Alors ça y est, tu es enfin réveillé?” la voix chaude et familière de son Oncle se fit entendre. “La prochaine fois tu feras attention de ne pas te perdre dans les sous sols du château parce que c'est dangereux tu sais, il y a des salles perdues qui n'ont pas été ouvertes depuis des siècles et dieu sait ce que l'on peut y trouver...”

Arthur s'allongea dans son lit douillet et s'endormit l'esprit quelque peu embrumé en écoutant parler son oncle, confortablement assis devant la cheminée au-dessus de laquelle étaient accrochées les armoiries familiales du renard bleu, de la clé d'or, de la rivière emprisonnée et de la petit fille aux yeux fermés et au dessus desquelles était écrit la devise familiale:

“Du renard bleu l'héritier, d'or est la clé, que le petit a tourné, devant les yeux fermés, ma liberté enfin retrouvée, pour aller danser, avec le soleil mon bien aimé”.

FIN


[Lien]


11 Réponses à “Le conte du renard bleu - Coitus Impromptus”

  1. Anonymous Olga 

    Thank you!
    [url=http://chtrawig.com/ndbn/ftjj.html]My homepage[/url] | [url=http://zdtimzve.com/iqru/mdgq.html]Cool site[/url]

  2. Anonymous Tina 

    Great work!
    My homepage | Please visit

  3. Anonymous Terry 

    Thank you!
    http://chtrawig.com/ndbn/ftjj.html | http://kfzvjjra.com/gpgi/nblu.html

  4. Anonymous Anonyme 

    Magnificent site. Lots of useful info here. I am sending it to a few pals ans additionally sharing
    in delicious. And of course, thanks in your sweat!
    Feel free to visit my web-site : wiki.i-Rpg.Net

  5. Anonymous Anonyme 

    Appreciating the hard work you put into your website and
    detailed information you offer. It's great to come across a blog every once in a while that isn't the same outdated
    rehashed information. Great read! I've bookmarked your site and I'm adding your RSS feeds to my
    Google account.
    Also see my web site > awesomeindiefilms.doobious.org

  6. Anonymous Anonyme 

    Having read this I thought it was rather enlightening.

    I appreciate you taking the time and energy to put this short article
    together. I once again find myself spending way too much
    time both reading and leaving comments. But so what, it was still worthwhile!


    Feel free to surf to my web-site - ronco pocket fisherman

  7. Anonymous Anonyme 

    Wow, fantastic blog format! How lengthy have you been blogging for?
    you make running a blog glance easy. The whole look of your web site
    is magnificent, as well as the content material!


    My homepage - juice recipes for juicers

  8. Anonymous Anonyme 

    Wow, fantastic blog format! How lengthy have you been blogging for?
    you make running a blog glance easy. The whole look of your web site is magnificent, as well as the content material!


    My web site: juice recipes for juicers

  9. Anonymous Anonyme 

    If you desire to grow your knowledge only keep visiting this web
    site and be updated with the newest gossip posted here.


    My web site: www.digitalies.net

  10. Anonymous Anonyme 

    What's up mates, how is everything, and what you want to say concerning this paragraph, in my view its genuinely amazing designed for me.

    my web blog: acoustic guitar a chord

  11. Anonymous Anonyme 

    Hiya! Quick question that's entirely off topic. Do you know how to make your site mobile friendly? My website looks weird when viewing from my iphone. I'm
    trying to find a theme or plugin that might be able to resolve this issue.
    If you have any suggestions, please share. Appreciate
    it!

    Look into my weblog; breville juice fountain

Laissez une réponse

      Convert to boldConvert to italicConvert to link

 


A propos

  • Libertadore
  • Mais qui est donc Libertadore? Artiste refoulé, auteur en devenir, activiste en sommeil ou icône contre-contreculturelle?
  • Pour en savoir plus

A la recherche de...

Ne me laissez pas tout seul, linker moi!

  • Libertadore - M'essayer c'est m'adopter

Posts précédents

Archives

Liens (en français)

Links (in english)

Enlaces (en español)

Atom Feed

  • Get Firefox!
  • Get Thunderbird!


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs2.5 License.